Escale Cap Vrai à Hoëdic 

Le fort d’Hoedic construit sous Louis Philippe au XIXème siècle a été acheté en 1978 par le conservatoire du littoral à la demande Daniel RIVIEREdes habitants de l’île qui craignaient les entreprises de promoteurs éventuels. Le fort était le témoin de leurs jeux d’enfance et selon eux le mieux était de ne pas y toucher.

En 1981 le père MESNARD est entré en contact avec le conservatoire et la commune : il désirait une vitrine qui lui permette pendant la saison d’été de faire connaitre son action. C’est en 1982 qu’est créée l’association « ESCALE CAP VRAI » ; l’association devait aménager à ses frais un centre d’accueil, assurer le gardiennage en été, réserver au public un accueil libre et gratuit. Après travaux c’est finalement en avril 1985 qu’a lieu l’ouverture du fort .

30 ans plus tard la situation a évolué  : certaines associations ont disparu, d’autres sont apparues. Aujourd’hui la gestion du fort a été confiée à l’AGFHE (l’Association de Gestion du Fort d’Hoedic et de son Environnement) présidée par le maire d’Hoëdic et au sein de laquelle sont représentées les trois associations présentes dans le fort ( Cap Vrai, le Club Nautique Hoedicais et l’association archéologique Melvan).

Chaque année, de juin à septembre, Cap Vrai assure dans la partie du fort qu’elle occupe une permanence avec un objectif double :

Fort Hoedic

  • offrir aux visiteurs un lieu d’accueil et les sensibiliser aux objectifs de l’association,

  • présenter au public deux expositions : l’une propre à Cap Vrai, l’autre réalisée par Melvan.

Cette permanence est possible grace aux bénévoles de l’association présents sur place pendant toute la période estivale ; logeant dans le fort, ils assurent l’ouverture des lieux de 11 à 13 heures puis de 15 à 18 heures en semaine, et de 15 à 18 heures le dimanche.

La présence de Cap Vrai au fort a également l’avantage de permettre à nos navigants de proposer aux associations aidées par Cap Vrai un but d’escale toujours très apprécié. 

Enfin, avant ou après la saison, occasionnellement des jeunes viennent passer quelques jours à une semaine, pour se réunir, se ressourcer, réfléchir avec leurs accompagnateurs.

 

    Hoedic 1       Hoedic 2        Hoedic 3

 

Et un joli poème rédigé par Marie lors d’un séjour en Avril 2012